?>


A l'occasion du premier jour du printemps, Christophe Bouchet, Adjoint au Maire de Tours en charge du tourisme et du rayonnement a accueilli les marcheurs de la randonnée de la Saint-Martin de Printemps.

Organisée par le Centre Culturuel Européen Saint Martin de Tours, avec le soutien des vignerons de l'appelation Vouvray, les randonneurs ont parcouru dans la matinée une marche depuis l'abbaye de Marmoutier jusqu'à la tour Charlemagne dans le centre du vieux Tours, point de départ du circuit de la Martinopole. A l'arrivée, les participants ont pu assister à  une taille de la vigne au pied de la tour. Ils ont également dégusté quelques produits Saint-Martin. Le Président du syndicat des vignerons de l'Aire d'appellation Vouvray, Jean-Michel Pieaux, a remis à la Ville de Tours un chèque de 2 700 euros, représentant une partie des bénéfices de la vente de bouteilles de fines bulles, au profit de la souscription pour la restauration du dôme et de la statue de la Basilique Saint-Martin.

Cette marche fait aussi écho à une des légendes de Saint-Martin qui raconte qu'il aurait rapporté vers 380 un plant de vigne minuscule dans un os d'oiseau. Au cours de son voyage, il mit successivement cette vigne qui grandissait dans un os de lion, puis d’âne. Arrivé en Touraine, Martin la planta à Vouvray. À l’automne, la vigne donna de belles grappes et les vouvrillonnes en exprimèrent suffisamment de jus pour en remplir trois grands pichets. Au premier pichet dégusté, la joie gagna les coeurs des buveurs qui se mirent à chanter ; au second, ils se sentirent forts comme des lions mais au troisième, ils se surprirent tous à braire ! On raconte que
l’âne de Martin aurait enseigné aux Tourangeaux l’art de tailler la vigne. Un matin, mal surveillé, il se mit à brouter les sarments de vigne du Clos de l’Abbaye de Marmoutier. À la surprise des moines, la vigne fut d’un bien meilleur rapport cette année-là.



crédits photos : kamel Ayeb / Ville de Tours
Facebook Twitter