?>
Fondé par Joscelin, mort en 1146, d’abord propriété de la Collégiale-Saint-Martin, le Prieuré fut ensuite donné à des ermites de la contrée. Il appartint en 1603 aux chanoines réguliers de Saint-Augustin, puis au collège de Tours en 1701. L’église prieurale datant du début du 12e siècle disparut vers 1850 ; il n’en subsiste que le clocher, dont le beffroi est percé de deux ouvertures en plein cintre. On peut aujourd’hui admirer le Réfectoire, longue salle éclairée au midi par sept hautes fenêtres. À l’ouest, un bâtiment conventuel, en partie du 15e siècle, comporte une cave voûtée en berceau brisé. Un peu à l’écart, dans l’avant cour au nord, s’élève ce qui était probablement l’ancien logis prieural du 15e siècle.
Prieuré Saint-Jean-du-Grais
France
47° 19' 14.4732" N, 0° 50' 38.1696" E
FR
Facebook Twitter