?>
Quand saint Martin vint à Candes, il fit bâtir une église qu’il consacra à Saint-Maurice. Cette église du 4è siècle menaçait de tomber en ruine et on en construisit une autre romano gothique aux 12è et 13è siècles. C’est la belle église actuelle. A l’intérieur, on trouve une alliance de style architectural militaire et de style religieux. Dans la chapelle construite sur l’emplacement de la cellule de saint Martin on peut voir par terre, l’inscription : « Ici est mort Saint Martin, le 8 novembre 397 ». L’évêque de Tours fut ramené à Tours, pour y être inhumé, trois jours après sa mort. Grégoire de Tours raconte que les clercs poitevins et les clercs tourangeaux réclamaient chacun l’honneur de posséder le corps de saint Martin. Dans la nuit, les Tourangeaux, profitant du sommeil des Poitevins, sortirent le corps par la fenêtre et le transportèrent dans un bateau amarré sur la Vienne, avant de regagner la Loire. Des feux s’allumèrent alors et des chants s’élevèrent du fleuve, réveillant les Poitevins. Trop tard, le corps de Martin s’en allait, remontant la Loire, vers la ville de Tours.
Candes-Saint-Martin
France
47° 12' 40.878" N, 0° 4' 25.4712" E
FR
Facebook Twitter