?>
Le bourg de Saint-Symphorien s’est développé sur le coteau dominant la Loire au nord, en face de Tours, autour de l’église élevée au 5e siècle par saint Perpet, fondateur de la Basilique Saint-Martin. L’église fut construite près du pont de bateaux, qui réunissait les deux rives devant Cæsarodunum, à l’endroit où venait également aboutir la voie romaine. C’est au nord de Saint-Symphorien, au lieu-dit Saint-Barthélémy, que Sulpice Sévère place la scène du faux martyr démasqué. La tradition populaire y vénérait les sépultures de martyrs chrétiens ; mais, doutant de l’authenticité de la sainteté du lieu, Martin pria le Seigneur de l’éclairer. Alors il vit se lever devant lui « une ombre repoussante et farouche », celle d’un brigand exécuté pour ses crimes : « Martin raconta publiquement ce qu’il avait vu, il fit retirer de cet endroit l’autel qui s’y trouvait, et c’est ainsi qu’il délivra le peuple de l’erreur de cette superstition ». 
Eglise Saint-Symphorien
France
47° 24' 9.8028" N, 0° 41' 38.904" E
FR
Facebook Twitter