?>

Il y a 1700 ans naissait Martin au cœur d’une province romaine, la Pannonie l’actuelle Hongrie.

Personnage emblématique, Martin est devenu le symbole du partage en offrant une partie de son manteau à un pauvre transi de froid. Ce geste explique sans doute la popularité universelle qu’il connut de son vivant et qui perdure encore aujourd’hui. Nommé malgré lui évêque de Tours, il fonda la prestigieuse abbaye de Marmoutier.

C’est au cœur de ce site illustre que Martin prendra toute sa dimension. Plus encore, le saint tourangeau est largement vénéré dans toute l'Europe, mais aussi en Afrique, en Amérique et jusqu'en Asie. Rien qu’en France, 220 villes et villages portent son nom, 3 700 églises lui sont dédiées et c'est le patronyme le plus répondu, devant les Dupont et les Durand ! La popularité de saint Martin est telle qu'elle a laissé de très nombreuses empreintes dans la littérature merveilleuse du patrimoine immatériel. Multiples sont les mythes, folklores et légendes qui font écho à ce personnage populaire, sur des sujets aussi variés que l'alimentation, la viticulture, les animaux, la météorologie…

 

Aujourd’hui Tours, haut lieu de pèlerinage martinien, se mobilise pour lui rendre hommage à l’occasion du 1700ème anniversaire de sa naissance en lançant de nombreuses festivités.

 

SAINT MARTIN C'EST AUSSI NOTRE PATRIMOINE

Saint Martin de Tours 

Saint Martin est un personnage historique 
 

Non, pas un saint légendaire comme certaines figures qui se perdent dans la nuit des temps mais un personnage qui fut bien réel. Martin apparaît comme le premier dont la sainteté ne dérive pas du compagnonnage direct avec le Christ (les apôtres) ou de mort violente comme témoin de la foi (les martyrs), mais de ses vertus, de sa vie, de ses miracles qu'il a accomplis. 

C’est à partir des textes de Sulpice Sévère, contemporain de saint Martin, ainsi que de ceux d’autres écrivains, comme Grégoire de Tours, plus tard, que nous connaissons une partie de sa vie. Grand voyageur tout au long de sa vie, cet européen avant l’heure a marqué toute l’Europe depuis dix-sept siècles.

 
 
Video
Facebook Twitter