?>
Selon une légende, La Chapelle Blanche (Capella alba) aurait été « baptisée » lors du transfert du corps de saint Martin, mort à Candes et transporté sur la Loire en direction de Tours : au passage du thaumaturge, les buissons des rives se seraient couverts de fleurs blanches, d’où l’expression « l’été de la Saint-Martin ». Cette abondance floraison de l’aubépine fit donner au chemin de la rive droite de la Loire le nom de voie blanche, d’où proviennent les noms de La Chapelle-Blanche et du hameau situé en aval, Le Port-d’Ablevois (Alba via). Au 19è siècle la commune reçut le nom de La Chapelle-sur-Loire. L’église est placée sous le vocable de la Translation de saint Martin. Elle possède un vitrail principal de 1892 réalisé par A. Clément, relatant la consécration de Martin à l’ Evéché de Tours en 371, ainsi qu’un tableau de la Charité de saint Martin au-dessus du presbytère, et une Charité sculptée sur le portail principal. Un ex-voto en forme de bateau est suspendu à la voûte latérale de l’église. Ce vaisseau de guerre fut baptisé le Saint-Martin (1810).
La Chapelle-sur-Loire
Rue de Saumur
37140 La Chapelle-sur-Loire
France
47° 14' 53.5776" N, 0° 13' 21.8244" E
FR
Facebook Twitter