?>
L’église Sainte-Radegonde a été édifiée à flanc de coteau en deux périodes, aux 12e et 16e siècles, à l’emplacement d’une chapelle construite au 10e siècle. Une crypte du 3e siècle creusée dans le roc s’ouvre sur la nef de l’église. Saint Gatien y aurait célébré les premières messes en touraine. Un bénitier datant de 1522, provient de l’abbaye de Marmoutier. En marbre blanc, il se trouve dans la nef. Sur la coupe figurent les armoiries de l’abbaye « fascées de gueules et d’or », semblables à celles du royaume de Hongrie, car le Moyen Age, riche en légendes, avait la prétention de faire descendre saint Martin, non d’un centurion de Pannonie, mais des anciens rois de Hongrie. Un tableau représente saint Benoît guérissant le fils du jardinier de Marmoutier (1715, peinture sur toile). Le tableau est attribué à Lesueur. Il provient également de l’Abbaye de Marmoutier.
L’église Sainte-Radegonde
France
47° 24' 14.9976" N, 0° 42' 44.5788" E
FR
Facebook Twitter