?>
Au début du Xe siècle, après les incursions normandes, une enceinte de pierre est construite autour de la basilique. Englobant le quartier canonial ainsi que la partie nord du bourg des laïcs, elle couvre une superficie de 4 hectares et forme un quadrilatère d’un peu plus de 200 mètres de côté. Dès lors, le castrum sancti Martini (le château Saint-Martin), se singularise de la Cité et de l’autorité des évêques de Tours.  La dénomination actuelle de Châteauneuf (castrum novum) véhiculée par les moines de l’abbaye de Marmoutier s’impose au XIIe siècle. 
L'enceinte, encore bien visible au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, est en grande partie détruite. De nos jours, seules deux tours sont en élévation. L’une, située rue Néricault-Destouches, est intégrée à un hôtel particulier du XVe siècle, tandis que l’autre, tronquée, se découvre rue Baleschoux. Des portions de murs sont également visibles dans les caves des habitations. 
Rue Baleschoux et rue Néricault Destouches, 37000 Tours 
 
Les vestiges de l'enceinte de Châteauneuf
RUE BALESCHOUX
37000 tours
France
47° 23' 33.6948" N, 0° 40' 53.76" E
FR
Facebook Twitter