?>
De nombreux pèlerins, surtout ceux ayant des problèmes de jambes, venaient la visiter, dans l’espoir d’obtenir la guérison. La source alimente le Quincampoix, sous-affluent de l’Indre. Pour les plus âgés des habitants, subsistait la tradition d’un « bénitier gisant au fond de l’eau ». En 1996, lors du nettoyage du site, on mit à jour un aménagement sommaire du bassin en gros blocs de pierre, mais aussi une vasque en pierre à la sortie du bassin : c’était le fameux « bénitier » ! Les rhumatisants devaient se tremper dans le bassin, puis boire un peu d’eau propre dans la vasque.
 
France
47° 9' 37.4724" N, 0° 49' 18.7572" E
FR
Facebook Twitter