?>
Le coup d’envoi du lancement de l’année martinienne a été donné mardi 10 novembre au soir par Serge Babary, Maire de Tours et Christophe Bouchet, Adjoint au Maire en charge du rayonnement de la ville.

Ils ont dévoilé la programmation des festivités devant près de 1 500 Tourangeaux venus spécialement pour l’occasion. Au même moment, trois monuments emblématiques de la ville étaient éclairés en rouge, en référence à la couleur de la cape de saint Martin : la tour Charlemagne, la Basilique Saint-Martin et l’Hôtel de Ville ; une mise en lumière exceptionnelle à découvrir jusqu’au 31 décembre. La place Châteauneuf, habillée, elle aussi de rouge, accueillait de nombreuses animations parmi lesquelles un petit marché de la saint Martin proposant à la dégustation des produits locaux en compagnie de Bernard Charret, chef des Chandelles Gourmandes à Larcay, de Thierry Bouvet pêcheur de Loire, des confréries des rillettes et du nougat de Tours.

Ce fut aussi l’occasion pour de nombreux syndicats d’artisans de lancer quelques nouvelles créations culinaires, telles que le très remarqué Gâteau de Partage, confectionné pour l’occasion par le syndicat des pâtissiers de Touraine. Composé d’un streusel à la noisette (subtil mélange à base de beurre, de farine et de sucre que l’on parsème sur certaines pâtisseries avant de les passer au four) et d’un moelleux au parfum de noisette, assorti d’un caramel à la framboise, ce gâteau - à taille unique puisque à partager - a connu un vif succès à la dégustation.
Ce gâteau est désormais en vente (16 €) dans cinq pâtisseries de Tours (Nicolas Léger, La Chocolatière, Philippe Desbois, Esprit Cacao et Patrick Vauge) et dans une vingtaine de pâtisseries du département (Amboise, Azay-le-Rideau, Bléré, Bourgueil, Château-Renault, Descartes, Joué-lès-Tours, Langeais, Loches, Luynes, Monnaie, Montlouis, St-Pierre-des-Corps, Sorigny, Veigné, Vernou-sur-Brenne). 


Gâteau de partage : une création des artisans pâtissiers de Touraine

Autre stand, autre produit sur la place Châteauneuf mardi soir, celui du syndicat des vins de Vouvray. Reconnu comme le père du terroir de l’AOC Vouvray, saint Martin fit planter au IVème siècle, de la vigne sur les pentes de Rougemont pour fournir le vin de messe et servir de médecine destinée aux malades et aux vieillards. Aussi pour fêter le 1700ème anniversaire de sa naissance, les vignerons de l’appellation Vouvray ont créé un muselet aux couleurs de st martin. Les fines bulles de Vouvray seront joliment habillées pour célébrer l’année martinienne. A noter, qu’une partie des bénéfices de la vente de cette cuvé spéciale sera reversée pour la restauration du dôme et de la Basilique Saint-Martin de Tours. 


Un muselet collector aux couleurs de saint-martin de Tours. 

Les boulangers avaient quant à eux préparé un pain de saint martin en forme de M, également pour la dégustation. 


Présentation du Pain de st martin par le syndicat des boulangers

La soirée s’est clôturée par un feu d’artifice au-dessus de la tour charlemagne et un concert de Diabolus in Musica. Une soirée festive donc, propre à rassembler les Tourangeaux autour des atouts de la Touraine. 

Retour en images du lancement de l’année martinienne 

                    


 
Facebook Twitter